Passer au contenu

Université de Montréal

Menu RechercherLiens rapidesConnexionFrançaisEnglish

L'Université de Montréal et du monde

L'Université de Montréal et de l’effet de l’intelligence artificielle sur la compréhension de l’autisme

Marc-Olivier Schüle

Il y aurait au Québec 65 000 cas d’autisme. Pour les parents qui cherchent sur Internet des réponses à leurs questions, il n’est pas rare de tomber sur des articles leur suggérant, par exemple, qu’ils sont responsables de la maladie de leur enfant. Ce qui est, bien sûr, une totale aberration. 

C’est ce qui a motivé Marc-Olivier Schüle à mettre sur pied le projet Myelin, une application Web qui utilise l’intelligence artificielle pour rendre accessibles aux parents des renseignements fiables sur l’autisme. 

Chaque jour, des milliers de chercheurs travaillent à mieux comprendre comment les milliards de neurones qui composent notre cerveau établissent des connexions entre eux. On obtient des informations qui pourraient aider des millions de gens. Le problème, c’est que ces informations ne se rendent pas jusqu’à ceux qui en auraient besoin.

On estime que seulement 14 % de l’information disponible se rend au destinataire. Imaginez si l’on enlevait aux médecins 85 % de leurs médicaments! Dans certains domaines, on pense que le tiers des patients ne reçoivent pas des traitements optimaux et qu’un tiers se voient prescrire des traitements inadéquats.  

Plus de 3000 articles sont publiés quotidiennement sur le seul sujet de la santé mentale. Ce qui revient à dire qu’il faudrait 1850 heures de lecture pour seulement se tenir à jour. Pour Marc-Olivier Schüle, qui est à la fois chercheur et intervenant, c’est pire que de chercher une aiguille dans une botte de foin. C’est comme chercher une aiguille dans un champ d’aiguilles. Son constat est clair : il est impossible de suivre le flot des informations qui circulent. 

Dès janvier 2018, les parents pourront accéder à l’application Myelin et y trouver des conseils et de l’information de qualité pour être en mesure de prendre de meilleures décisions en ce qui concerne leur enfant autiste. Tout cela grâce à l’intelligence artificielle. 

Marc-Olivier Schüle est doctorant à l’École de psychoéducation de l’Université de Montréal, et travaille à rendre accessibles aux parents et aux intervenants les connaissances scientifiques en matière de trouble du spectre de l’autisme. L’intelligence artificielle est au cœur de son projet. 

Vous aussi pouvez contribuer à améliorer notre monde. Découvrez nos programmes d’études ici