Passer au contenu

Université de Montréal

L’Université́ encourage ses membres non seulement à se dépasser, mais aussi parfois à aller là où personne n’est allé et à faire ce qui n’a jamais été fait. Le souhait est de développer une culture d’expérimentation, de création et de réflexivité́, et l’exploration participe à cette volonté.

Séminaires Justice, équité, diversité et inclusion

Ces activités visent à inciter les membres de la communauté universitaire à se questionner, de manière critique, sur leur compréhension de sujets tels que la justice épistémique ou le vivre-ensemble, et ce, à partir de perspectives théoriques et méthodologiques diversifiées.

Dans le cadre de cette première rencontre des séminaires Justice, équité, diversité et inclusion, Ryoa Chung, codirectrice du Centre de recherche en éthique de l’Université de Montréal, et Amandine Catala, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur l'injustice et l'agentivité épistémiques de l’UQAM, présenteront deux conférences sur le thème des injustices épistémiques.

En savoir plus (PDF)

Quelle influence une grande université de langue française peut-elle exercer?

L’Université de Montréal entend devenir l’université de langue française la plus influente dans le monde. Mais quelle influence une grande université francophone peut-elle exercer? Comment le caractère français de l’établissement peut-il être un levier dans la poursuite de sa mission et la réalisation de sa vision?

Emmanuel Kattan, de l’Université Columbia, Frédéric Mérand, du Centre d’études et de recherches internationales de l’UdeM, Linda Cardinal, de l’Université de l’Ontario français, Odome Angone, de l’Université Cheikh Anta Diop, de Dakar, et Kathleen Stein-Smith, de l’Université Fairleigh Dickinson, ont partagé leurs expériences respectives et leurs réflexions au cours de cet approfondissement de l’énoncé de vision de l’Université de Montréal.

Animée par le vice-recteur à la planification et à la communication stratégiques, Jean-François Gaudreault-DesBiens, cette conférence a eu lieu le 3 mai 2021, dans le cadre du 1er colloque du plan stratégique.

Quelle influence une grande université de langue française peut-elle exercer?

Une exploration du métavers et de ses possibilités pour l’Université de Montréal

Cet atelier a permis à des personnes de plusieurs facultés et vice-rectorats de faire connaître les manières dont le métavers intervient déjà dans les salles de classe de l’UdeM et dans le travail de recherche. Des avancées technologiques et quelques projections futuristes y ont été présentées par des spécialistes du métavers.

Les participantes et participants à l’atelier provenaient du corps professoral et de la communauté étudiante de l’UdeM (Pierre Boucher, Dominic Arsenault, Ana Sokolovic, Olivier Asselin, Tomas Dorta, Soula Chronopoulos, Etty Bitton, Bruno Poellhuber, Tony Leroux, Denis Fortin). A ceux-ci s’ajoutent des spécialistes du métavers dont Harold Dumur, fondateur et président d’OVA, et Hosni Zaouali, président et fondateur de Voila Learning et de Tech Adaptika.

Cette activité a été présentée dans le cadre du premier colloque du plan stratégique le 3 mai 2021.

Une exploration du métavers et de ses possibilités pour l’Université de Montréal