Passer au contenu

Université de Montréal

Admission

Parmi les 600 programmes d’études offerts à l’Université de Montréal, il y a assurément celui que vous cherchez. Trouvez-le dès maintenant!

udemnouvelles

8 août 2022

Les récits officiels sur l’Europe touchent les citoyens européens quels que soient leur statut économique et leur niveau de scolarité: ils croient à l’importance de préserver la paix.

8 août 2022

Des travaux en immunologie jettent un éclairage neuf sur la capacité des cellules à contribuer plus efficacement à la réponse immunitaire de l’organisme au moyen d’une communication interne.

10 août 2022

Des chercheurs ont utilisé la technologie CRISPR-Cas-Editing dans l'élimination de l'expression du gène humain PCSK9, un régulateur majeur du cholestérol.

10 août 2022

Invité par Cap campus, Philippe Blackburn, diplômé en anthropologie et ancien chef de mission en Afrique à Médecins sans frontières, a présenté son parcours à des jeunes du secondaire.

Toutes les nouvelles

Faits et chiffres

Suivez-nous

🏖 ☀️ Que font nos étudiants.tes ambassadeurs.drices cet été !? On vous présente Océane, qui voyage un peu partout avant de revenir sur le campus pour la rentrée 2022 ! 🗣 "Coucou ! Moi, c’est Océane, j'étudie au baccalauréat en études internationales depuis 2 ans et je suis également ambassadrice de l’Accueil et Soutien aux nouveaux étudiants. 🤗 Mon mandat est de les accompagner et de favoriser leur intégration au sein de la communauté udemienne. Dans la vie, je suis une vraie pile électrique. J’aime bouger tout le temps et découvrir de nouvelles choses. C’est pourquoi, quand j’ai eu plusieurs opportunités de voyages pour cet été, je n’ai pas su résister! ✈️ Mon aventure a commencé par une semaine à New York, 🇺🇸 et je suis ensuite partie pour un road-trip Québec - Lac Saint-Jean - Fjord du Saguenay – Tadoussac. ⚜️ J’ai beaucoup aimé découvrir le Québec au-delà de Montréal. Je vous écrit désormais depuis le nord-est du Brésil 🇧🇷 où je me trouve avec mon amoureux. Je profite des plages magnifiques et je prends des coups de soleil en buvant des caipirinha.🍹 🔹 Je vais maintenant retrouver ma France natale 🇫🇷 pendant trois semaines afin de profiter de mes amis et de ma famille. Ensuite, je rentre à Montréal afin de me préparer pour la Semaine d’accueil  @umontreal 💙 Et vous ? Quels sont vos plans pour l’été ? ☀️ 📷 🎥 : @0cean_e @vieetudiante.umontreal @umontreal.futuretudiant @fasudem #umontreal #étudiants #étudiantes #vacances #vacancesquebec #université #voyageetudiant
[Pas de vacances pour la science] 🌿 Laurianne Bédard, étudiante @biologie.udem, teste cet été le potentiel de trois plantes indigènes du Canada d’éliminer le triclosan, un contaminant très répandu. 🌿 Son projet mobilise 50 mésocosmes – des environnements qui recréent des milieux naturels dans lesquels les conditions sont contrôlées – composés de trois plantes indigènes du Canada: l’eupatoire maculée, le roseau d’Amérique et la spartine pectinée. Une solution verte et accessible à un enjeu important 🌿 Le triclosan est parmi les contaminants les plus détectés dans les milieux aquatiques, mais il peut également infiltrer le sol et les sédiments, voire être bioaccumulé par les organismes vivants, notamment les humains. 🌿 «L’urine humaine en contient, tout comme le sébum et le lait maternel, avance Laurianne Bédard. Certaines études soutiennent même que le triclosan aurait des effets neuroperturbateurs, mais non précisés pour le moment.» 🌿 Soucieuse de ces répercussions, l’étudiante souhaiterait que les trois espèces sélectionnées deviennent de bonnes options vertes pour la gestion de l’eau contaminée, particulièrement là où les stations d’épuration sont insuffisantes ou inexistantes. 🌿 «En général, les stations d’épuration permettent d’éliminer 90 % du triclosan, ce qui n’empêche pas le composé chimique d’être l’un des 10 polluants les plus présents dans les eaux mondiales, note-t-elle. Aussi, il existe plusieurs municipalités en région qui ne filtrent pas entièrement l’eau et où les effluents contiennent toujours du triclosan. Donc, on pourrait décider d’ajouter un marais filtrant doté de ces plantes en fin de traitement. Les gens qui ont un chalet éloigné, par exemple, pourraient également décider de créer un corridor avec ces plantes à leur sortie d’eau. D’autant plus que les trois espèces poussent au Québec et peuvent être facilement achetées en pépinière.» @fasudem #sciencesbiologiques #environnement #contaminants