Passer au contenu

Université de Montréal

Menu RechercherLiens rapidesConnexionEnglish

Admission

Parmi les 600 programmes d’études offerts à l’Université de Montréal, il y a assurément celui que vous cherchez. Trouvez-le dès maintenant!

Suivez-nous

🎥 On vous fait découvrir le nouveau passage qui relie le tunnel de la montagne au pavillon Roger-Gaudry ainsi qu’à tous les autres immeubles du campus situés en haut de la montagne. Très pratique en hiver. 😁 . Désormais, les usagers pourront se rendre au pavillon Roger-Gaudry et à tous les immeubles du campus qui l’entourent sans avoir à mettre un pied dehors. Le passage qui relie le tunnel de la montagne et la station de métro Université-de-Montréal permet de se rendre jusqu’au rez-de-chaussée du pavillon Roger-Gaudry. Beau temps mauvais temps, les membres de la communauté de l’UdeM peuvent ainsi accéder du métro, sur le boulevard Édouard-Montpetit, ou du stationnement Louis-Colin aux divers pavillons situés en haut de la montagne sans passer par l’extérieur. . Le gestionnaire de projet de la Direction des immeubles Salah Louafi se réjouit que ces travaux soient terminés pour la rentrée. C’est la démolition en sous-sol avec des équipements spécialisés permettant d’effectuer des microdynamitages qui aura été la principale difficulté. «Nous avons dû creuser dans de la pierre très dure afin de procéder aux déplacements, modifications et intégrations des conduites principales des eaux pluviales et des égouts», résume-t-il. . Le tunnel de 73 m de long et d’une superficie de 438 m2 atteint selon les endroits différentes largeurs (4,00 m, 9,50 m et 2,70 m). Les travaux ont été adaptés pour préserver l’alignement original d’une série d’arbres sur la montagne. Une structure de béton a ainsi été aménagée pour la replantation d’un feuillu qui a dû être enlevé dans le cadre de ce projet. «Cela a été fait en respectant les exigences du permis de construction et d’aménagement du stationnement au-dessus du tunnel délivré par la Ville de Montréal, mentionne M. Louafi. On va planter un autre arbre mature sous peu à l’intérieur du cylindre et l’on pourra voir son extrémité de l’extérieur.» . Le coût des travaux, qui se sont déroulés sur plus d’un an, s’élève à près de 4,4 M$.