Passer au contenu

Université de Montréal

Menu RechercherLiens rapidesConnexionEnglish

L'Université de Montréal et du monde

L'Université de Montréal et de l'IA qui nous sensibilise aux risques des changements climatiques.

Karthik Mukkavilli

Votre maison risque-t-elle d’être inondée en 2050? Si le chercheur Karthik Mukkavilli et son équipe imaginent le pire, c’est pour mieux nous sensibiliser aux conséquences des changements climatiques. Ils se servent de l’intelligence artificielle pour mesurer précisément les risques d’inondation de nos domiciles et, du même coup, éveiller les consciences.

Karthik Mukkavilli travaille au projet intitulé Visualiser le changement climatique, dont le site Web et l’application mobile, en développement, permettront de calculer la probabilité qu’une adresse ou qu’un secteur soit inondé. Si l’emplacement désigné est jugé à risque, le système d’IA produira une image réaliste du lieu avec le niveau d’eau prévu.

Pour ce chercheur, l’intelligence artificielle ne doit pas être développée en vase clos, mais bien « être utilisée pour régler des problèmes sociaux, au bénéfice de l’ensemble de la société ».

Né en Nouvelle-Zélande de parents d’origine indienne, Karthik Mukkavilli a choisi Montréal, entre plusieurs destinations qui le courtisaient, pour poursuivre ses recherches sous la direction de Yoshua Bengio, professeur à l’Université de Montréal et fondateur de Mila. « Montréal est devenue une référence mondiale en IA, et l’approche humaniste et socialement pertinente de Mila a tout de suite rejoint mes valeurs. »

Vous aussi pouvez contribuer à améliorer notre monde. Découvrez nos programmes d’études ici