Passer au contenu

Université de Montréal

Menu RechercherLiens rapidesConnexionEnglish

L'Université de Montréal et du monde

L'Université de Montréal et d'une molécule qui pourrait révolutionner le traitement des cancers du sang

Guy Sauvageau et Sandra Cohen

Quatre ans après la découverte d’une molécule capable de multiplier les cellules souches contenues dans le sang de cordon ombilical, l’équipe de l'Institut de recherche en immunologie et en cancérologie (IRIC) est enthousiaste suite à un premier essai clinique prometteur : UM171 pourrait bien révolutionner le traitement des maladies du sang.

Lorsque cette percée est venue aux oreilles de Mai Duong en 2014, la Montréalaise d’origine vietnamienne s’apprêtait à recevoir la greffe qui allait guérir sa leucémie –impossible d’attendre davantage. Chanceuse dans sa malchance, elle a vu son poids plume jouer en sa faveur : les cellules souches du sang d’un seul cordon ont suffi à la sauver.

Grâce à UM171, plus d’adultes pourraient bientôt profiter de cette possibilité. « En sept jours, on a assez de cellules pour greffer un adulte de 70 kilos. Et ces cellules n’ont pas le temps de se différencier, ce qui optimise la prise du greffon », explique le docteur Guy Sauvageau, qui a découvert la molécule.

Les résultats de cette étude sont inattendus : réduction de la mortalité liée à la greffe et un taux faible de réaction du greffon contre l’hôte, immunosuppresseurs cessés chez la majorité des patients moins d’un an après la greffe et excellent taux de survie  « On s’attendait à un simple, on a frappé un coup de circuit », dit le docteur Sauvageau.

« D’autres essais cliniques, notamment à Seattle, devront confirmer ces effets, mais les résultats sont prometteurs », complète la docteure Sandra Cohen, investigatrice principale de l’essai clinique et hématologue de Mai Duong.

« C’est grâce à la science que je suis ici, maintenant, en train d’apprécier le présent, dit Mai Duong. Ça ne vient pas de Stanford ou d’ailleurs, ça vient d’ici, de Montréal, et ça me réjouit que cette avancée puisse aider d’autres patients. »

Dr Guy Sauvageau est chercheur principal à l’Institut de recherche en immunologie et cancérologie (IRIC) de l’Université de Montréal, hématologue à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont (CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal) et membre de l’Académie des sciences de la Société royale du Canada (SRC). 
Dre Sandra Cohen est professeure agrégé à l’Université de Montréal et hématologue greffeuse à l’Hôpital Maisonneuve Rosemont.   

Vous aussi pouvez contribuer à améliorer notre monde. Découvrez nos programmes d’études ici