Passer au contenu

Université de Montréal

Projets éphémères

Séances de jardinage collectif, ateliers sur la biologie de l’abeille, plantation d’arbres, soirées de cinéma en plein air, piqueniques, expériences scientifiques amusantes, les projets éphémères abondent d’avril à octobre sur les terrains du campus MIL. Pour le plus grand bonheur des résidants des environs. 

Origine

Le désir de tisser des liens avec la communauté des abords du futur campus MIL à Outremont, tout près des arrondissements de Villeray‒Saint-Michel‒Parc-Extension et de Rosemont‒La Petite-Patrie ainsi que du Mile-Ex, est apparu dès que le gouvernement a donné son aval au projet, en 2012. L’agriculture urbaine serait au cœur des projets éphémères et permettrait de verdir les terrains inoccupés de la partie est du campus à venir. Depuis leur lancement en 2015, les Projets éphémères gagnent en diversité et en popularité. Par exemple, le 21 juillet 2019, des centaines de personnes ont participé aux activités soulignant le 50e anniversaire de l’alunissage d’Apollo 11

Projet

Rapprocher les résidants et la communauté universitaire, dans un esprit de promotion d’un environnement urbain écologique, est à la source de chaque projet éphémère. L’aménagement de jardins communautaires, qui a réjoui de nombreuses familles, incarne à merveille l’esprit des Projets éphémères. Pas moins de 30 partenaires ont mis la main à la pâte, dont 10 organismes communautaires particulièrement actifs. 

Apprentissage

Les étudiants qui participent à l’un ou l’autre des projets éphémères se réjouissent de pouvoir développer leur expertise sur le terrain, en se rapprochant des organismes communautaires et des familles près du campus. 

« Nous sommes dans la cour des gens. Nous leur disons : “Cet environnement vous appartient.” Grâce aux Projets éphémères, nous avons tissé des liens dont nous sommes fiers. Et nous continuons, car il reste encore beaucoup à faire », souligne Marie-Eve Ouellet, conseillère en communication au Bureau des communications et des relations publiques de l’Université pour le projet du campus MIL. 

En chiffres

10 000

Près des intersections de la rue Durocher et de l’avenue Atlantic, à quelques pas de l’avenue du Parc, 2,5 acres ‒ soit 10 000 mètres carrés ‒ sont consacrés à l’agriculture urbaine.

352

Dix ruches ont été installées sur les lieux. Au cours des cinq dernières années, plus de 350 kilos de miel ont été récoltés. 

25 000

C’est le nombre d’arbres qui ont poussé dans la pépinière du campus depuis 2015. Ils ont ensuite été transplantés un peu partout dans la ville, à des endroits méticuleusement choisis.

Parties prenantes

  • Marie-Eve Ouellet, conseillère en communication pour le campus MIL
  • Alexandre Beaudoin, conseiller à la biodiversité à l’Université
  • Stéphane Béranger, coordonnateur au développement durable
  • Ann-Isabelle Cojocaru, vice-rectrice adjointe, administration et développement durable
  • Alain Boilard, Sonia Janelle, Vincent Martineau et Madeleine Rhéaume, bureau de projet campus MIL 

Partenaires

De nombreux organismes communautaires sont associés à l’un ou l’autre des projets éphémères :

Portée

Les Projets éphémères ont une influence significative sur les résidants de Parc-Extension, du Mile-Ex et d’Outremont. Malgré leur nom, ils reviennent année après année, d’avril à octobre, et ces activités sont ouvertes à tous les Montréalais.