Passer au contenu

Université de Montréal

Société

Clinique regard collectif

Trois ou quatre fois par mois, la clinique mobile Regard collectif dépose ses pénates dans un refuge pour les sans-abris. Un ou une optométriste et trois étudiants stagiaires y offrent gratuitement des examens oculovisuels complets.  

 


Clinique vétérinaire des jeunes de la rue

Une fois par mois, les étudiants de la Faculté de médecine vétérinaire soignent les animaux des jeunes de la rue. Des chiens et des chats surtout, mais aussi quelques rats, furets et couleuvres reçoivent ainsi des soins gratuitement. 

 


Projet SEUR

Depuis près de 20 ans, des étudiants, chargés de cours, professeurs et employés de l'Université de Montréal accueillent des jeunes du secondaire et du collégial pour démystifier les études universitaires et mieux faire connaître la culture scientifique. Deux mots les guident : persévérance scolaire.

 


Dentaville

Des patients vulnérables, aux prises avec des problèmes de santé multiples, reçoivent des soins dentaires gratuitement à la clinique de dentisterie sociale Dentaville, installée à l’hôpital Notre-Dame, à Montréal. 

 


La classe enchantée

Chaque samedi, des élèves de l’école primaire Notre-Dame-des-Neiges, située dans le quartier Côte-des-Neiges, suivent des cours de musique grâce à La classe enchantée. Ils apprennent à jouer d’un instrument, se produisent dans un orchestre et chantent dans une chorale.

 


Projet Nunavik

Chaque année, des vétérinaires cliniciens et leurs étudiants font la tournée des villages du Nunavik afin de vacciner les chiens, domestiques ou errants, qui y vivent. Un service de conseil à distance est également accessible aux Inuits, Cris et Naskapis de cet immense territoire. 

 


Clinique juridique PROFIL

La Clinique juridique PROFIL aide des professionnels immigrants formés à l’étranger à mieux comprendre les exigences de leur ordre professionnel québécois. Et c’est gratuit! 

 


La musique aux enfants

Quelque 200 enfants de quatre et cinq ans de l’école Saint-Rémi Annexe à Montréal-Nord reçoivent une formation musicale quotidienne. Ils apprennent le violon ou le piano ainsi que le chant choral et la rythmique à l’aide de petites percussions. 

 


J'apprends le français

Chaque semaine, des étudiants de cinq universités, dont l’Université de Montréal, qui fut la pionnière des établissements, se rendent sur les lieux de travail de commerçants issus de l’immigration pour les aider à renforcer l’usage du français au travail. C’est la Chambre de commerce du Montréal métropolitain (CCMM) qui est responsable du programme.

  


Groupe d'intérêt en santé autochtone

Des étudiants en médecine et d’autres programmes de santé mettent sur pied chaque année des ateliers de médecine traditionnelle ainsi que des colloques afin d’entrer en contact avec les Autochtones. Ils organisent en outre des miniécoles de santé dans les communautés autochtones. 

  


Unité de santé internationale

L’Unité de santé internationale (USI) mobilise des professionnels qui se rendent dans les pays à faible et moyen revenu pour renforcer leur système de santé. Appui à la formation d’infirmiers, de médecins et de gestionnaires, accroissement de l’accessibilité aux soins, expertise en analyse et en recherche : tout est possible.  

  


Centraide

Chaque automne, des centaines d’employés participent aux campagnes annuelles de Centraide du Grand Montréal et de Centraide Richelieu-Yamaska, auxquelles s’associe l’Université de Montréal afin de venir en aide aux populations fragilisées de ces régions. 

  


Programme de jumelage linguistique pour étudiants-chercheurs

Des étudiants étrangers inscrits à la maîtrise ou au doctorat à l’Université et parlant peu la langue de Molière l’apprennent grâce à un jumelage linguistique. L’étudiant mentor ou l’étudiante mentore s’appuie sur Francium, un matériel pédagogique simple et astucieux conçu pour les interactions au quotidien. 

  


Projets éphémères

Séances de jardinage collectif, ateliers sur la biologie de l’abeille, plantation d’arbres, soirées de cinéma en plein air, piqueniques, expériences scientifiques amusantes, les projets éphémères abondent d’avril à octobre sur les terrains du campus MIL. Pour le plus grand bonheur des résidants des environs.