Passer au contenu

Université de Montréal

Santé

Regard collectif

Trois ou quatre fois par mois, la clinique mobile Regard collectif dépose ses pénates dans un refuge pour les sans-abris. Un ou une optométriste et trois étudiants stagiaires y offrent gratuitement des examens oculovisuels complets.  

 


Clinique vétérinaire des jeunes de la rue

Une fois par mois, les étudiants de la Faculté de médecine vétérinaire soignent les animaux des jeunes de la rue. Des chiens et des chats surtout, mais aussi quelques rats, furets et couleuvres reçoivent ainsi des soins gratuitement. 

 


Projet SEUR

Depuis près de 20 ans, des étudiants, chargés de cours, professeurs et employés de l'Université de Montréal accueillent des jeunes du secondaire et du collégial pour démystifier les études universitaires et mieux faire connaître la culture scientifique. Deux mots les guident : persévérance scolaire.

 


Dentaville

Des patients vulnérables, aux prises avec des problèmes de santé multiples, reçoivent des soins dentaires gratuitement à la clinique de dentisterie sociale Dentaville, installée à l’hôpital Notre-Dame, à Montréal. 

 


L'extension

Des centaines d’élèves reçoivent de l’aide pédagogique et des soins de santé grâce à L’extension, un centre de soutien en pédagogie et en santé situé dans le quartier défavorisé et multiethnique de Parc-Extension. Des étudiants stagiaires de l'Université, qui acquièrent ainsi une inestimable expérience, prodiguent ces soins.

 


Projet Nunavik

Chaque année, des vétérinaires cliniciens et leurs étudiants font la tournée des villages du Nunavik afin de vacciner les chiens, domestiques ou errants, qui y vivent. Un service de conseil à distance est également accessible aux Inuits, Cris et Naskapis de cet immense territoire. 

 


Groupe d'intérêt en santé autochtone

Des étudiants en médecine et d’autres programmes de santé mettent sur pied chaque année des ateliers de médecine traditionnelle ainsi que des colloques afin d’entrer en contact avec les Autochtones. Ils organisent en outre des miniécoles de santé dans les communautés autochtones. 

  


Unité de santé internationale

L’Unité de santé internationale (USI) mobilise des professionnels qui se rendent dans les pays à faible et moyen revenu pour renforcer leur système de santé. Appui à la formation d’infirmiers, de médecins et de gestionnaires, accroissement de l’accessibilité aux soins, expertise en analyse et en recherche : tout est possible.