Passer au contenu

Université de Montréal

Regard collectif

Trois ou quatre fois par mois, la clinique mobile Regard collectif dépose ses pénates dans un refuge pour les sans-abris. Un ou une optométriste et trois étudiants stagiaires y offrent gratuitement des examens oculovisuels complets.

Origine

En 2016, La Maison du Père et Mission Bon Accueil ont communiqué avec l’École d’optométrie pour lui faire part des besoins de leur clientèle. Le professeur Benoît Tousignant rêvait depuis quelques années déjà de venir en aide aux personnes en situation d’itinérance. Les astres étaient alignés et, en août 2017, la clinique mobile Regard collectif se présentait à La Maison du Père pour faire passer ses premiers examens de la vue. 

Projet

Que leurs soins oculaires soient ou non couverts par la Régie de l’assurance maladie du Québec, les personnes en situation d’itinérance ne fréquentent pas les cliniques d’optométrie. Pour cette raison et sans doute d’autres facteurs que des recherches en cours permettront d’établir, les gens de la rue ont davantage de problèmes de vision et de santé oculaire que leurs concitoyens.   

Apprentissage

Tous les étudiants au doctorat en optométrie effectuent des stages à la clinique mobile. Ils apprennent à travailler dans un environnement qui ne leur est pas familier, loin du cadre rassurant de la clinique universitaire. Et surtout, ils rencontrent une grande diversité de patients, aux prises avec des problématiques parfois inédites.  

« Retrouver l’acuité visuelle facilite le retour à une vie normale, car les problèmes de vision contribuent à l’exclusion sociale, souligne M. Tousignant. Une bonne vision vient soutenir les habiletés en communication. » 

En images

En chiffres

250 à 300

L’optométriste superviseur ou superviseuse et les étudiants effectuent de 250 à 300 examens complets de la vue par année. Les personnes qui ont besoin de soins plus poussés sont orientées en ophtalmologie.

97 %

Au cours des 18 premiers mois d’existence de Regard collectif, 97 % des personnes ayant subi un examen avaient besoin de verres correcteurs. La clinique offre aussi un service de lunetterie gratuit ou à prix modique.

3149

En avril 2018, le ministère de la Santé et des Services sociaux a évalué à 3149 le nombre de Montréalais en situation d'itinérance.

Parties prenantes

Situation géographique

Étudiants et superviseurs installent leur matériel au sein même des organismes montréalais qu’ils visitent, essentiellement au centre-ville. Parmi leurs patients figurent des migrants en situation précaire et des membres des communautés autochtones.